© raranga 2016 à 2018

-Les photos, textes et poésies de ce site sont les oeuvres de l'auteur et sont protégées par ses droits.

 

-Pictures, texts and poems of this website are the work of the author and are protected by copyright.

Reçois mes bonnes nouvelles du monde avec les prochaines newsletters !

#1. Un conte élémentaire

3 Sep 2018

| par

Les Décodeurs du Monde, douze personnes dans des bureaux qui lisent des tas de chiffres et les résument en faisant des dessins avec abscisses bien ordonnées pour que tout le monde comprenne, affirment courbes à l’appui que cette année l’Europe a brûlé davantage mais sur des surfaces plus réduites.

Plus de feu, moins de brûlé. Euh, c’est… bien, j’imagine ?

Ils précisent tout de même qu’un feu est considéré comme tel dès qu’il s’étend sur l’équivalent des deux-tiers d’un terrain de football.

Heureusement qu’il y a le football, quand même. Le commun des consommateurs comprend bien mieux combien d’arbres sont coupés sur un autre continent quand il achète sa table de nuit chez Ikea. Tout le monde voit très bien ce que ça fait, un terrain de foot. On voit tous ça à la télévision.

La télévision, parlons-en ! Ce même cadre adulé et posté en divinité dans le salon, tout canapé tourné vers lui, qui nous explique justement que produire un écran de télé génère des génocides et des guerres de corrompus à cause de tous ces matériaux rares qu’il y a dedans. Ça valait le coup de dépenser une telle partie de son salaire pour entendre ça ! Mieux vaut payer un peu plus pour des chaînes où il n’y a que du sport et des bonnes pubs pour les vrais hommes avec des voitures et des femmes qui embrassent des joues bien rasées. C’est ça, un bon dimanche soir chez soi.

 

Ah, Pascal, si l’on pouvait lire plus souvent ta définition du divertissement ! Si l’on pouvait rester tranquillement dans sa chambre, à penser… ou à lire des articles des Décodeurs du monde.fr.

Ils citent encore Jean Jouzel, climatologue et donc infusé de science, en ce que nous l’avions prévu et que ce sera bientôt la norme en Europe.

Après l’épuration par le déluge, le feu sera-t-il le prochain élément purificateur ? La solution finale à une échelle bien plus grande que ce que le pire dictateur du vingtième siècle n’a jamais pu imaginer, même inspiré des plus sombres récits sataniques, même entre les lignes thaumaturgiques les plus ténébreuses de l’Ordre Noir.

 

Au bas de la page, deux articles sont recommandés par le site internet : L’île touristique de Lombok secouée par un séisme meurtrier et De l’eau sur Mars.

Voilà, tout est dit : l’oracle algorithmique et séraphique a parlé. Le salut est ailleurs ; nous avons échoué ici-bas à dominer les éléments – la mer monte, le feu détruit, la terre tremble – alors montons aux Cieux où le Paradis est encore possible.

Ô, Nasa omnisciente, Tu as une solution pour les siècles des siècles ?

Amène.

Please reload

Derniers articles parus :

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now