© raranga 2016 à 2020

-Les photos, textes et poésies de ce site sont les oeuvres de l'auteur et sont protégées par ses droits.

 

-Pictures, texts and poems of this website are the work of the author and are protected by copyright.

Reçois mes bonnes nouvelles du monde avec les prochaines newsletters !

Fourvière

aux mille et un visages

C’était une nuit claire et un matin brumeux ;

La colline de Fourvière adressait ses adieux

À la nuit sombre et froide, et accueillait, à l’est,

Le soleil en parade, élevant son pas leste.

 

      Des lumières muettes, rosées, majestueuses,

      Notre-Dame en reflète, posée, silencieuse.

      Ô Marie, grande et d’or, et vous, tours infinies,

      Vous veillez, quand on dort, au chevet de nos nuits ;

 

Immobiles, altières, imposantes civiles,

Perchées sur Fourvière, vous surveillez la ville.

Mais moi… Je ne dors pas ; je guette les veilleuses,

 

      Et j’entends quelquefois la poésie chanteuse

      Qui émane de vos pierres, rayonne de votre art.

      Et je fais mes prières – pas à dieu : à l’Espoir !

 

                                                               Fourvoyé

                                                               décembre 2011

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now