© raranga 2016 à 2020

-Les photos, textes et poésies de ce site sont les oeuvres de l'auteur et sont protégées par ses droits.

 

-Pictures, texts and poems of this website are the work of the author and are protected by copyright.

Reçois mes bonnes nouvelles du monde avec les prochaines newsletters !

  • Antrim

Le thé rouge Rooibos d'Afrique du Sud


Quand on vient du Cap, on doit longer la côte atlantique sur 200 km

avant de monter les hauts contreforts du massif de Cederberg ;

Puis 180 km plus au Nord,

après d’infinies lignes scarifiant de désertes vallées rocailleuses et sèches,

il faut grimper les abruptes falaises entourant le haut plateau de Bokkeveld.

Là, juché sur ces froides et mornes plaines, se trouve le village de Nieuwoudtville.

Ce n'est alors que silence infini et vastes étendues aux tons pastels, que donne la fynbos, les petits buissons ras constituant le bush sud-africain, en cette fin d'automne.

Le buisson ardent de la brousse

C’est là que l’organisation non-gouvernementale Environment Monitoring Group (EMG) travaille avec la coopérative de fermiers Heiveld à développer la culture, la transformation et la commercialisation du thé rooibos, de manière biologique et selon les critères du Commerce équitable.

Cette variété de thé ne pousse que dans cette région du monde. L’altiplano jouit en effet d’un climat bien particulier, avec ses exceptionnelles précipitations et la douceur de ses saisons. Ce n’est que dans les années 1970 qu’une étude publie les apports de l’infusion de l'aspalathus linearis, appelé rooibos par les indigènes, littéralement "buisson rouge".

La composition chimique de cette plante est en effet dépourvue de caféine, contrairement à tous les autres thés, et n'affecte donc pas le sommeil si l'on en boit le soir.

Elle contient par ailleurs de nombreux antioxydants, dont l'aspalathine, que l'on trouve exclusivement dans cette plante et qui prévient du cancer ou des maladies du cœur et régule le taux de glucose dans le sang.

Voici encore une liste non exhaustive de ce que peut apporter le thé rooibos :

  • du fluor, pour la santé dentaire

  • du fer, pour le transport de l'oxygène dans le sang

  • du magnésium, notamment pour les os

  • du potassium, pour la pression sanguine

  • du sodium, pour la régulation nerveuse et musculaire

  • du zinc, pour le système immunitaire et les guérisons cutanées

  • et d'autres minéraux comme du manganèse ou du cuivre

L'utilisation traditionnelle de la plante est attestée chez les peuples indigènes, comme les San ou les KoïKoï qui vivaient dans cette région à l'arrivée des Boers néerlandais. Ils en connaissaient les propriétés médicinales et en avaient une consommation domestique régulière.

Ce n'est toutefois que depuis les années 1980 que l'intérêt commercial de ce thé s'est réellement développé, suite à des études nutritionnelles qui ont attiré l'attention des populations occidentales soucieuses de leur santé et à l'affût des solutions exotiques et traditionnelles.

Une tendance qui profite aux locaux

Cette tendance est une véritable opportunité pour les fermiers locaux, organisés en coopérative, dont les méthodes de culture traditionnelles correspondent depuis longtemps aux conditions de certification bio occidentale.

EMG est donc venu proposer son expertise internationale à la coopérative Heiveld pour obtenir cette certification et exporter en Europe ce produit de grande qualité et très prisé.

Une des préoccupations principales de l'ONG depuis l'origine de la collaboration est de s'assurer que le commerce du rooibos profite aux agriculteurs, dans cette région convoitée par de nombreux acteurs privés du fait de son unicité, comme me l'explique Thabo aux bureaux administratifs d'EMG au Cap.

Des tentatives de culture de rooibos ont en effet été menées dans des pays au climat similaire mais sans succès jusqu'à ce jour.

Pour s'armer contre des multinationales offrant des offres autrement plus alléchantes aux agriculteurs du Bokkeveld, EMG a donc privilégié le commerce équitable et la vente d'un produit rare sur une niche économique.

Les agriculteurs traditionnels voient leur travail valorisé par le système du commerce équitable.

Une fois récolté, le thé est séché en plein air où il s'oxyde et prend sa couleur rouge caractéristique, puis mis en sac et envoyé vers l'Europe.

Aussi quel ne fut pas mon enthousiasme en rentrant dans ma bonne ville de Lyon et en découvrant dans cette épicerie solidaire qui avait ouvert pendant mon absence... du thé rooibos "Agriculture Biologique" provenant, évidemment, d'Afrique du Sud !

Du thé rooibos venu tout droit des champs que j'ai visité en Afrique du Sud

dans l'épicerie solidaire Bulko à Lyon (quartier Hôtel de Ville).

Références


<-- Article suivant

Cap sur les Vins ! Climat et vignobles en Afrique du Sud

Article précédent -->

L'Afrique en Noirs et Blancs

#Afrique #biodiversité #photo

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now